Vocations & statuts

L'AJG

L’Association des Jeunes Gériatres (AJG) est une association apolitique loi 1901 créée en 2001 par le Dr Sophie Moulias et son bureau à l‘occasion du 17ème Congrès mondial de Gérontologie et de Gériatrie à Vancouver.

L'objectif du bureau actuel est avant toute chose de fédérer les Jeunes Gériatres et de pallier aux difficultés de communication inhérentes à toute association d’envergure nationale. Ce site Internet, le facebook, le twitter de l'AJG ainsi que la Gazette du Jeune Gériatre lancée fin 2009, ont pour but de combler ces insuffisances.

Les missions sont nombreuses, d'autant plus avec la création du DES de Gériatrie en 2017 qui permet de reconnaitre enfin la gériatrie comme une spécialité à part entière et voit arriver une nouvelle génération de jeunes gériatres. Malgré les nombreux clichés véhiculés, la gériatrie est une discipline dynamique et en plein essor. Le vieillissement de la population représente un défi pour les décennies à venir. Une promotion d'un vieillissement en bonne santé est nécessaire et passe par la prévention de la fragilité, de la dénutrition, le maintien d'une activité physique adaptée ... Outre l'aspect préventif qui a toute sa place en gériatrie, les pathologies à prendre en charge représentent souvent un défi clinique, une enquête approfondie à mener qui fait travailler tant le côté touche à tout que la curiosité face à des situations complexes et des pathologies rares. 

Ensuite, la gériatrie est un travail d'équipe. Médecins, infirmiers, aides soignants, kinésithérapeutes, ergothérapeutes, professeurs d'activité physique adaptée, diététicien, psychologue, assistant social ... ont tous un rôle à jouer dans la nécessaire prise en charge globale de la personne âgée. L'AJG collabore avec toutes les bonnes volontés qui participent au développement d'une gériatrie moderne et ambitieuse.

 

Mais l’AJG, ce n’est pas seulement un esprit de promotion de la gériatrie ou de compagnonnage des plus jeunes, c’est aussi un outil précieux de communication, d'échange et d'entraide pour tout jeune gériatre. Là encore les différents outils de communication développés doivent être des supports à utiliser pour échanger entre nous. Une plateforme d'échange de documents (synthèses bibliographiques, présentations de cours, projets divers) est accessible via le site après connection à l'espace membre, une mailing list est en place ...

Pour parvenir à notre objectif de formation / information, nous éditons gratuitement tous les quadrimestres la gazette du jeune gériatre, permettant de diffuser autant des actualités gériatriques scientifiques que des informations sur l'association ou des textes plus libres et ludiques. Des tarifs négociés à La Revue De Geriatrie ou à Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement sont d'autres sources d'accès à l'information.

L'association peut enfin servir de tribune à la recherche en permettant aux Jeunes Gériatres de partager leurs idées originales, de soumettre leurs protocoles pour relecture, de se créer un réseau de confrères et d’amis ...

Bref vous l'aurez compris, rejoignez nous pour faire vivre cet outil qui est à notre disposition !

La gériatrie, qu'est-ce que c'est ?

Discipline dédiée à la personne âgée, la gériatrie est une médecine exigeante au cœur de laquelle polypathologie, iatrogénie, décompensations en cascade, fragilités ou encore limitations d’autonomie se mêlent à une prise en charge nécessairement humaine. La personne est au cœur de la prise en charge, aucun domaine d’intervention ne doit être négligé, aucun d’organe ne doit être oublié.

Un travail en équipe multidisciplinaire pour une prise en charge globale est primordial : infirmier, aide soignant, services d’aides à domicile, ergothérapeute, kinésithérapeute, professeur d’activité physique adapté, assistant social, psychologue, diététicien et bien d’autres encore permettent cette nécessaire approche globale. Apprendre à travailler ensemble est la clé d’une prise en charge réussie

Au sein d’un organisme affaibli par l’accumulation de facteurs de risques et les séquelles de pathologies passées, les signes cliniques d’une pathologie sont souvent amoindris et trompeurs. La démarche diagnostique est d’autant plus difficile qu’une pathologie en entraine souvent une autre, peut masquer les symptômes de la pathologie initiale, provoquer des décompensations successives... La démarche thérapeutique nécessite quant à elle d’évaluer le rapport bénéfice-risque de chaque intervention, considérer les comorbidités, l’espérance de vie et la qualité de vie. Le bon sens est de rigueur, chaque pathologie chronique et aigue nécessitant une approche globale construite et réfléchie : l’expertise gériatrique.

 

Les possibilités d’exercice offertes par la gériatrie sont vastes : médecine aigue au sein d’unités de post-urgences gériatriques ou de court séjour; travail de moyen séjour au sein de soins de suite et réadaptation (SSR); suivi médical au long cours de résidents polypathologiques au sein d’EHPAD ou à haut risque de décompensations rapides au sein d’Unités de Soins de Longue Durée (USLD) ; activités d’hôpital de jour diagnostique ou de rééducations, consultations mémoires, unités mobiles …

La discipline est récente, expliquant parfois le manque de considération dont elle souffre par méconnaissance, mais tout se développe : la recherche émerge et s’étend offrant des possibilités de carrières universitaires, la silver économie se structure, des techniques et thérapeutiques innovantes nécessairement maitrisées par le gériatre permettent d’allonger l’espérance de vie mais parfois au prix d’une dépendance plus lourde ou d’un bénéfice discutable requérant une véritable expertise gériatrique dont l’apport est de plus en plus reconnu et valorisé.

En conclusion, la gériatrie est une médecine humaine nécessitant une approche globale complète, au sein de laquelle tout évolue, offrant des perspectives de recherche et de carrières étendues.

Statuts et réglement intérieurs

Cette association a pour objectifs :

  • de réunir l’ensemble des jeunes gériatres en cours de formation ou exerçant en structure de soins gériatriques ou en ambulatoire afin de construire la gériatrie française de demain,
  • de mettre en œuvre, réaliser et promouvoir toute action éducative et/ou informative destinée au corps médical, aux patients ou au grand public dans le but d’améliorer la connaissance, le diagnostic et la prise en charge globale des patients âgés,
  • de mettre en œuvre, réaliser et promouvoir toute recherche scientifique (biomédicale, épidémiologique, pharmacologique, ou autre) dans le domaine de la gériatrie,
  • de promouvoir la place des jeunes gériatres au sein du paysage gériatrique français, notamment en veillant à une formation de qualité des étudiants en médecine et des internes

Date de dernière mise à jour : 05/04/2018